À propos‎ > ‎

Au Cégep de l'Outaouais

Cégep et communauté Anishnabeg de Kitigan Zibi

Niganenenakwemin - Nous défendrons - We will stand.

Contribution des autochtones à l'édification du Canada
Conflits mondiaux et relations inter-nations
En collaboration avec la directrice de l'éducation et des aînés de la communauté de Kitigan Zibi, l'Université du Québec en Outaouais (Muséologie) et écoles secondaires de la région, ce projet interdisciplinaire inter-nations propose de raconter l'histoire 
autrement, à travers les relations autochtones et allochtones sur le territoire non-cédé Anishnabeg et +.
Renseignements : Diane Le May



Joséphine Bacon, écrivaine innue, en visite au Cégep
- 6 avril 2016

 


 
Litterature, culture, territoires : Joséphine Bacon

Gikinoo’amaadiwag : Compétence citoyenne et réconciliation dans les cégeps

« Gikinoo’amaadiwag » signifie « s’enseigner mutuellement » en anishinaabemowin, la langue de la nation anishinabeg, en Outaouais.

Ce projet de recherche pédagogique s'intéresse à l’émergence d’initiatives collèges-communautés autour de la réconciliation, lesquelles incluent, entre autres, des mesures de soutien, le développement de curriculums ou la signature de protocoles institutionnels. En particulier, nous voyons en quoi ces pratiques émergentes ont des retombées sur le développement de la compétence interculturelle et citoyenne – étudiante, enseignante, institutionnelle – en étudiant la mise en œuvre d’un projet d’exposition multidisciplinaire impliquant la communauté anishinabeg de Kitigan Zibi et le Cégep de l’Outaouais. 

Voir l'article paru le 4 avril 2016 sur le portail Les Cégeps.com :

De gauche à droite  Julie Vaudrin-Charette, Réjeanne Gagnon et Diane Le May

Projet du coeur - 27 avril 2016



Projet du coeur - Engagement citoyen et réconciliACtion