À propos

Ce site est issu d’une démarche de collaboration pédagogique entre le Cégep de l’Outaouais et la communauté anishnaabeg de Kitigan Zibi, et d'une démarche de recherche. 

Notre établissement  Cégep de l’Outaouais a développé une approche interdisciplinaire dans ses liens avec la nation Algonquine (Anishnabe) et des relations allochtones­ autochtones en Outaouais. Spécifiquement, le projet développé en 2015-­2016 servira à mettre sur pied une exposition multidisciplinaire autour d’une thématique historique, soit le rôle des Autochtones dans les conflits mondiaux.  La mobilisation des enseignants et acteurs communautaires autour du projet de création d’exposition nous permet d’en observer et documenter les retombées pédagogiques, sociales et institutionnelles. Par la co-onstruction d'un objet pédagogique, mais aussi un cadre relationnel éthique et nécessaire axé sur les perspectives re respect, réciprocité, pertinence et responsabilité. Ainsi, les savoirs ancestraux et actuels sont valorisés à la fois par les contenus, l’approche pédagogique, et les rencontres de travail entre éducateurs autochtones et non-autochtones.


Note : les couleurs du site sont inspirées du wampum -

GUSWHENTA (KASWEHNTHA) – TWO ROW WAMPUM BELT

THE TWO ROW WAMPUM TREATY OF ALLIANCE

«In our canoe we have all our laws, culture, and beliefs and in your vessel you shall have all your laws, culture, and beliefs, traveling side by side through life as equals never enforcing or interfering in each others affairs as long as the sun shall shine the grass shall grow and the rivers shall flow this will be everlasting.»

http://tworowwampum.com/

Importance of  Gusweñta today

«The Haudenosaunee see the Two Row Wampum as a living treaty; a way that they have established for their people to live together in peace; that each nation will respect the ways of the other as they meet to discuss solutions to the issues that come before them.»

http://www.onondaganation.org/culture/wampum/two-row-wampum-belt-guswenta/»



Équipe de recherche :

Julie Vaudrin-Charette, conseillère pédagogique, Cégep de l'Outaouais et candidate au doctorat en éducation, Université d’Ottawa. Réjeanne Gagnon, conseillère pédagogique, Cégep de l’Outaouais. Diane LeMay, coordonnatrice, département Histoire et Géographie Projet Premiers Peuples, Cégep de l’Outaouais

Soutien:
Le projet d’exposition est soutenu par Patrimoine Canada.
Ce projet de recherche bénéficie d'une Bourse de recherche doctorale du Fonds Québécois de la Recherche -Société et Cultures (FQRSC)
Une demande a été déposée au Programme de soutien pour la recherche et l’enseignement et l’apprentissage (PAREA 2016.)

Sous-pages (1) : Au Cégep de l'Outaouais
Comments